Dossier Net Yo Mar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Mer 27 Nov 2013 - 23:33

Net Yo Mar fut conduit à l'hôpital de Mallington sous bonne escorte...
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Jeu 28 Nov 2013 - 16:08

Paul sortait d'une intervention au bloc. Une jeune fillette de 5 ans avait avalé un soldat en plastique dur. Ce dernier c'était logé dans sa trachée et avait fait quelques dégâts. Lorsqu'il vit arriver les bras armés de la République il ne comprit rien et interpella le premier qui venait.

- Bordel mais qu'est-ce que vous foutez en chirurgie armés jusqu'aux gonades? Vous êtes sur vos deux jambes en plus et je ne vois pas de sang!
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Jeu 28 Nov 2013 - 17:00

L'homme chargé de la sécurité répliqua :

- Pas encore mais ça risque d'arriver. On appelle ça de la prévention, Docteur. Mais c'est notre domaine. Maintenant, occupez-vous de notre "malade" qu'il puisse regagner sa cellule vite fait bien fait.
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Jeu 28 Nov 2013 - 21:51

Paul était assez étonné, il n'avait pas été prévenu et il regarda la feuille que lui tendit l'agent.
 
- Le Docteur Henry Morrington à 14h et puis quoi encore? C'est notre meilleur neurochir, il passe sa vie au bloc on l'appel même Tetris entre nous.

Paul rendit la feuille à son interlocuteur.

- Je prends une douche et je suis à vous dans trente minutes. Prévenez la Cour Suprême afin qu'Horton ne nous fasse pas un caca nerveux!
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Jeu 28 Nov 2013 - 23:30

- Vous prendrez votre douche plus tard. Si vous n'êtes pas disponible, vous n'avez qu'à déléguer, Docteur. Si l'horaire ne vous convient pas, je vous conseille d'aller en toucher deux mots à Horton lui-même. Vous avez un téléphone, si je ne m'abuse. Il est écrit que le prisonnier a rendez-vous avec le Docteur Morrington, alors remplacez-le, par vous par quelqu'un d'autre peu importe. Je me moque royalement de la personne qu'il est en train de soigner, la Justice a parlé.

Il ne se démontait pas. Ses hommes étaient quelque peu gênés par la situation.

Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Ven 29 Nov 2013 - 21:11

Net Yo Mar (Ned Y. Mare) attendait très docilement qu'on l'examinât. Il se laissait mener exactement où on le voulait, obéissait à tous les ordres qu'on lui donnait, avec la même perfection dans l'obéissance et la soumission que celle qu'il avait rêvé d'imposer à la population Sildave.

Il n'était nullement incommodé d'être enchaîné et escorté de véritables Rambos, il avait l'air d'être totalement indifférent à ce qui l'entourait, bien qu'il se permît de tout regarder autour de lui.

En découvrant de l'intérieur cet 'hôpital, il songea aussitôt aux locaux du complexe spécial zilekyens (le War Behn Jehn Jae) si méticuleusement propres. Ça c'était un véritable hôpital : la blancheur immaculée, les malades sanglés à leurs lits, attendant la piqûre et les rayonnements tout en ignorant totalement les résultats de ces étranges médecines. Ici, en Aramara, au contraire, on voyait sur certains panneaux des cartes postales et des dessins d'enfants, ou bien on apercevait aussi dans certaines salles d'attente des coins pour que les "moutards" puissent jouer. Certains sièges et certaines tables étaient colorées, le personnel semblait même sympathique. Une espèce d'ode à la vie qui répugnait souverainement au maréchal.

Celui-ci boitait et était perclus de douleurs indéfinissables notamment aux jambes et au dos. Était-ce simplement un nerfs coincé? Le fruit de son imagination? Quelque chose de sérieux? Il avait rudement atterri sur le pont du navire armaréen... Certes, les Oumouyens, nés de'immenses montagnes, résistaient assez étonnamment aux chutes, mais tout de même, Net Yo Mar n'était plus tout jeune : il fêterait demain ses 70 ans.

Quand donc allait-on lui demander de tirer la langue? Quand donc lui ferait-on passer des radios?

Il songea à la justice armaréenne. En Umujo, c'était l'éloquence qui primait, et la fantaisie propre à certains pays du Sud où l'on aime bien se montrer en spectacle et donner aux choses toutes sortes de rebondissements assez extrêmes parfois. À l'image du climat oumouyen. Ici, la Justice semblait très bien huilée, suffisamment pour condamner à mort l'ex-maréchal. Oui, Net Yo Mar était en train de comprendre qu'"ils" auraient sa peau et c'était plus que déprimant... D'où le fait d'avoir entendu ces acouphènes hier? Ou que sa vision semblait parfois se troubler? Mais n'était-il pas un militaire qui devait obéir aux ordres? Il devait chasser la peur de la mort en retrouvant ses réflexes idéologiques totalitaires et extrémistes. Il devait se rappeler qu'il était aux mains d'être infirmes du point de vue idéologique, d'où son propre perfectionnisme dans l'obéissance. Oui, songea Net Yo Mar, cette discussion entre armaréens prouvait leur incapacité en tant que peuple à se discipliner.

Il continua d'attendre jusqu'au moment où les examens arrivèrent. Il éprouvait comme une sorte de revanche à être en quelque sorte le cobaye passif de l'hôpital armaréen. Extérieurement, on pouvait penser que l'ancienne terreur de Sud-Sildavie s'était transformée en une sorte d'être sans volonté ni dignité, tellement il se laissait faire au bon vouloir de ceux qui le tenaient entre leurs mains, et c'en était à la fois étonnant et répugnant quand on songeait à la terreur qu'il avait pu inspirer à ses victimes.

Bref, que la médecine moderne découvre ou non quelque chose, Net Yo Mar se sentait un peu bizarre et malade, sans même en rajouter. Peut-être ne découvrirait-on rien chez lui, mais ça ne voudrait pas forcément dire qu'il n'y avait rien qui clochât...
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Sam 30 Nov 2013 - 12:57

- Ecoutez moi bien. Ici c'est moi le patron. Vous me demandez de sortir Morrington d'un bloc en pleine opération. Vous voulez m'imposer la justice de ce pays sans que ni moi ni mon collègue ne soit prévenu. Et vous voulez faire mon boulot à ma place. Alors c'est très clair, je vais prendre ce patient en salle de visite médicale numéro 4 dans 30 minutes, après ma douche. Si vous n'êtes pas content c'est pareil. Vous pouvez toujours vous en remettre à vos unités médicales, il doit y avoir des médecins dans la défense ou l'intérieur.

Paul tourna les talons et se dirigea vers la partie réservée au personnel. Il n'avait jamais vu un affront pareil.
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Sam 30 Nov 2013 - 13:45

- Ce sera noté sur mon rapport. Vous vous arrangerez avec la Justice.

L'agent laissa Grisham partir à sa douche. Il présenta son ordre de mission à une secrétaire et demanda à ce que le Docteur Morrington soit réquisitionné. La secrétaire passa un coup de fil visiblement embêtée. Dix minutes plus tard, Morrington arriva, catastrophé par ce bouleversement de planning. L'agent fit évacuer la salle d'examen numéro 4 pour que le prisonnier puisse s'asseoir. Et l'équipe attendit le retour de Grisham. Quand ce dernier arriva, visiblement partagé entre la rage et la surprise, l'homme l'accueillit, en désignant une plaque avec dessus marquée Hôpital Général de Mallington :

- Cet hôpital est un hôpital public, en tant que représentant de l'autorité publique, je réquisitionne le Docteur Morrington pour l'examen du prisonnier. Je doute que nous ayons besoin d'un second médecin pour si peu. Alors vous pouvez remplacer votre collègue, si ça n'est pas déjà fait. Ou alors, vous pouvez rester ici et donner un second avis médical, ça nous évitera une nouvelle perte de temps. Comme vous voulez, vous savez où est la sortie.

Non, cet agent ne manquait ni d'audace, ni de flegme. Ses hommes étaient réellement mal à l'aise...
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Sam 30 Nov 2013 - 18:11

Grisham ne manqua pas de sourire. Il aimait ces situations. Il entendit son bip retentir et appela directement le bloc.

- Comment ça le patient de Marrington s'enfonce? Est-ce qu'il y a un autre neurochirurgien dans cette établissement?
- ...
- Bien sur que non qu'il n'y a pas d'autre neurochirurgien dans cette hôpital PUBLIC! Faite votre bulot la prochaine fois et évitez de tuer des patients.

Paul raccrocha vivement le combiné et s'adressa à Marrington.

- Ta patiente s'enfonce, bouge ton cul au bloc ou je te vire.

Il se retourna vers l'agent.

- A votre tour, j'ai deux solutions, virer la secrétaire du bloc car elle fait passer un patient qui m'a l'air en pleine forme avant une personne qui a la boite crânienne déjà ouverte ou vous virer de cette salle d'examen avec vos gorilles qui préfèreraient boire un café plutôt que de constater votre inhumanité et votre dangerosité! Dégagez tous de cette salle et si ma patiente décède vous aurez une belle convocation à la Cours de Suprême afin que vous puissiez vraiment savoir de quoi vous parlez lorsqu'on aborde la notion de justice!
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Sam 30 Nov 2013 - 19:42

- Personne ne sortira d'ici avant que cet homme n'ait été examiné. Faites donc votre travail, Monsieur Grisham. Vous avez une grande bouche, mais pour l'instant vous l'utilisez très mal.

L'agent n'était pas déterminé à partir, ni à laisser partir Morrington. L'un des subalternes osa prendre la parole :

- Monsieur, peut-être que le Docteur Morrington pourrait repartir au bloc et que le Docteur Grisham pourrait le remplacer... s'il le veut bien...
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Dim 1 Déc 2013 - 15:19

Ned Mare (Net Yo Mar) avait été formé entre autres pour se défier de toute captivité afin d'échapper à ses ennemis. Certes, il était enchaîné et escorté, il avait peu de chances d'échapper à ces hommes, il se remémora donc la procédure B13 (celle de simulation d'un traumatisme crânien) : le fait que son cerveau ait éventuellement pu être quelque peu secoué lors de sa chute sur le navire armaréen était difficilement vérifiable au niveau médical, et il le savait parfaitement. Il commencerait donc par se plaindre de douleurs à la tête afin d'être hospitalisé. Qui sait s'ils n'oublieraient pas de le maintenir enchaîné, et s'il ne pourrait pas sortir de l'hôpital? Il faudrait d'ailleurs qu'il rase cette barbe...

Il se mit à simuler une grande fatigue, à flageoller sur ses jambes, puis se laissa tranquillement choir au sol.

"Ah, se dit-il, si les généraux oumouyens me voyaient me pâmer en ce moment, qu'est-ce qu'ils se marreraient!"
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Lun 2 Déc 2013 - 8:34

- L'éthique médicale veut que cette visite soit privée, je reste seul avec le patient. Un de vos agent peut à la limite rester dans un coin de cette salle. Je sais que vous avez une peur bleue qu'il s'échappe mais il n'y a pas moyen.  Les autres, dégagez tous de cette salle et vous le premier! Morrington au bloc dépêche toi!
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Lun 2 Déc 2013 - 10:06

- Nous attendrons dans le couloir. Faites attention, c'est un grand comique. Et une belle pourriture.

Il lança un regard vers le prisonnier. Il ne croyait ni à son malaise ni à la nécessité de lui faire voir un docteur. Mais la Cour Suprême en avait décidé ainsi. L'équipe se retira.
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Mar 3 Déc 2013 - 9:49

- Ne vous inquiétez pas je suis assez fourbe moi même. Nos premiers échanges le garantissent.

Pour la première fois, les deux hommes forts échangèrent un sourire. Les agents furent considérablement soulagés et la visite médicale pouvait commencer.

- Monsieur... Mare? Comment dois-je vous appeler? Asseyez vous!
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Mer 4 Déc 2013 - 22:53

Net Yo Mar s'assit, son attitude paraissait déprimée et indifférente, tandis qu'il semblait écarter le col de son pull pour respirer, il répondit lentement, sans conviction, avec un accent indéfinissable:

- Bonjour docteur...    Cormack Darren.
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Jeu 5 Déc 2013 - 10:56

Paul n'était pas née de la dernière pluie. il avait longtemps travaillé avec le ministère de l'intérieur et la justice. Il s'avait comment s'y prendre sans toutefois faire fi de possibles symptômes.

- Alors Cormack Darren, comment vous sentez-vous? Et plus précisément, quels sont les changements que vous auriez pu constater sur votre état depuis les derniers événements vous concernant?
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Ven 6 Déc 2013 - 22:02

Cormack darren semblait chercher ses mots tout en étant contrarié, c'est qu'il se donnait ainsi le temps de réfléchir à ce qu'il disait. Il essayait d'avoir l'air fatigué.

- Docteur... C'est [la] deuxième fois que je [m'] évanouis... Depuis que [je suis en] Armara, [je n'ai] pas beaucoup dormi... Peut-être dormi six heures... [Je souffre surtout de] mal de tête presque toujours, fort et tout le temps, [et j'entends des] bruits dans mon oreille droite, [il s'agit d'un] son sans arrêt. [En outre,] des fois, ça peut arriver [que] je perd[e l'] équilibre, j'ai peur que je tombe, comme si [je me trouvais] sur un bateau... S'il vous plaît, donnez-moi surtout quelque chose pour que [je] me repose, [j'ai] besoin [de]... me repose[r] beaucoup, vraiment.

Soudain, il fait un geste de dépit signifiant : "saleté de situation"

- Rhââ !! Pas possible!! Pas possible cette situation-lààà où jé suiiis ! Pfff !

Et de nouveau ce geste d'écarter le col de son pull léger comme s'il avait trop chaud.
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Sam 7 Déc 2013 - 15:36

Paul eu un rictus c'était à son tour de jouer la comédie. Il arracha le combiné téléphonique et appela directement les manipulateurs radios:

- C'est Grisham, envoyez moins IMMEDIATEMENT le scanner portable avec quelqu'un pour analyser les résultats.

Il savait que le tout pouvait être fait dans la demie heure et il ne laisserait pas cet homme lui faire perdre son temps une minute de plus.

- Vos symptômes m'alarme Monsieur Darren. Le scanner arrive on va vite être fixé. En attendant allongez vous sur le lit, je vais vous passer du physio. Profitez de l'attente pour vous reposer.
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Dim 8 Déc 2013 - 1:46

Net Yo Mar, sans conviction apparente, se coucha sur le lit et resta tranquille, comme indifférent à ce qui l'entourait. Il était en train de penser :

Ai-je tout faux? Je pensais que le traumatisme crânien apparent était une valeur sûre pour se faire hospitaliser. Oui, mais ici nous sommes en Armara, pas au War Benh Jenh Jae. Et ils ont un tas de scanners, c'est vrai que c'est un pays où tous les vieux politiciens croulants doivent obligatoirement avoir une consultation médicale mensuelle. La science de la République Oumouyenne était, grâce à l'apport des scientifiques neftasyens-madhanais, certes très avancée, comme en témoignent par exemple les techniques de refacialisation, mais ici, en Armara, on a très bien pu acquérir une connaissance approfondie du cerveau... En tout cas, j'ai grandement exagéré mes symptômes, mais ceux-ci ne sont pas archinuls pour autant. Nous verrons... Tiens, il faudrait que je dégote une seringue, cela me permettrait éventuellement de me maintenir en hospitalisation par auto-vampirisme, histoire d'avoir une anémie, mais je n'en ai pas aperçue... Il faudrait aussi que je réfléchisse à une éventuelle future expertise psychiatrique pour le procès, mais mon avocat n'est pas certain que ça existe en Armara...

Ces Armaréens ne se doutent pas que les Oumouyens sont les rois de l'escalade, étant donné que nous vivons toute notre vie à flanc de coteau comme les Dahus, mais je n'aurai sans doute pas l'occasion de m'évader de ce bâtiment, hum dommage. Bah, de toutes façons, à mon âge, je risque de ne pas aller très loin, quoi, il faut que je sois raisonnable. Oui, mais de l'autre côté, c'est la peine de mort qui m'attend. Et on ne me décapitera même pas, moi qui rêvais que ma tête serve d'objet de culte comme l'on fait chez nous. Aurai-je les secours d'un prêtre hypereuthéiste? Ça m'étonnerait fort !

Quand je pense qu'hier encore j'avais ces foules en délire à mes pieds, ces bouquets de fleurs apportés par des enfants à mes apparitions, ensuite j'eus les médailles, la gloire du sang, - n'étais-je pas d'ailleurs le sauveur des Sildaves au tout début? Ensuite ils se sont tous mis à rêver de me lyncher : bah les mêmes vous adulent et ensuite vous honnient - et maintenant, voilà que je suis la lie de ces gens, un vrai monstre pour eux, l'être humain n'a donc vraiment aucune suite dans les idées...

Finalement, c'est Abdelouassi Djnader qui s'en sort le mieux : j'imagine qu'il croupit toujours dans une oubliette à Souzari, apparemment on ne sort pas comme ça des oubliettes skotinecques. Ah ce Djnader, il s'en détourné du Côté Obscur de la Force, et en plus il m'a insulté, comme j'aimerais le supplicier de mes mains, le faire mourir à petit feu, et je n'aurais même pas le bonheur de le voir crever, c'est un monde ! Je donnerais n'importe quoi pour avoir sa peau à celui-là...
Paul Grisham
Personnage principal
Date d'inscription : 22/04/2013
Messages : 1222
Age du personnage : 56
Date de naissance : 19/01/1961
Ville de résidence : Mallington
Fonction/Métier : Chirurgien/Politicien/Entrepreneur

MessagePaul Grisham le Dim 8 Déc 2013 - 8:50

Paul regardait les images du scanner avec le radiologue. Ils échangèrent quelques mots et semblaient d'accord. Le manipulateur radio ainsi que son chef de service quittèrent la pièce en emportant le matériel avec eux. Paul se dirigea vers son patient.

- Tout est en ordre niveau cerveau. Vos symptômes sont surement dû à votre état de fatigue passager. Je vais vous poser une perf pour vous réhydrater et pour moi c'est bon.

Paul ne laissa pas le temps au barbu de trouver quelque chose. Il ouvrit la porte et appela les agents de sécurité.

- Messieurs j'ai posé un litre de physio en IV lente. Mon compte-rendu fait état de cette précision. Mon patient doit rester 24h sous perf et se voir au repos 48h et il sera apte. Des questions?

Paul remit un enveloppe à un agent contenant ses conclusions.
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Dim 8 Déc 2013 - 10:30

L'agent prit l'enveloppe. Il chargea un de ses hommes de l'amener à la Cour Suprême. En réponse au toubib, il dit :

- Parfait. Cette râclure n'a plus que 72 heures avant son procès. Bonne nouvelle ! Nous allons nous assurer qu'il ne fasse pas de bêtise, nous restons dans la chambre avec lui 24/24. Il parait que cette saleté court très vite, comme tous les lâches de son espèce. Vous pouvez disposer Docteur. Au vu de votre rapidité et de votre efficacité, je ne ferais pas mention de l'incident de tout à l'heure dans mon rapport.

Il lui fit un salut militaire puis retourna auprès du "malade". Tout le monde semblait soulagé. Le prisonnier était apte à assister à son procès, ça suffisait à les mettre de bonne humeur. La mentalité armaréenne était difficile à comprendre. Tous ses gens ne se réjouissaient pas de sa bonne santé mais parce qu'ils savaient qu'il se rapprochait de plus en plus de la peine capitale. Quand le moment allait venir, pour l'application de la peine de mort, Armara serait en liesse.
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Lun 9 Déc 2013 - 9:10

Net Yo Mar chantonnait à la façon d'une berceuse pour essayer d'endormir ou d'énerver ses geôliers le célèbre chant des Umujistes "sildavie nous voici, Armara nous voilà". Il espérait sans doute en vain créer un incident quelconque qui retarde le procès.

Chant umujiste:
Sildavie, nous voici
Armara, nous voilà
Monde entier, à nos pieds !

Involuant, se soumettant
Et se fondant dans le moule
S'alignant parfaitement
Voici aveugle la foule
L'individu est aboli vraiment
Au nom du bien? Ah ah ah !

Sildavie, nous voici
Armara, nous voilà
Monde entier, à nos pieds !

Chacun dépossédé de soi projette
Tous ses espoirs d'une vie meilleure
Sur les chefs divinisés qu'on jette
En pature à tous à toute heure
Au nom du bien? Ah ah ah !

Sildavie, nous voici
Armara, nous voilà
Monde entier, à nos pieds !

Et sur le micromonde entier
La messe de la bureaucratie
Permet à chacun d'oublier
Qu'il a remis aux chefs sa vie
Sa propre vie sans sourciller
Sa créativité sociale aussi
Au nom du bien? Ah ah ah !

Sildavie, nous voici
Armara, nous voilà
Monde entier, à nos pieds !

"République Oumouyenne" a gagné
Il n'est plus d'êtres humains aucun
Les êtres humains sont transformés
En rouages du système "divin"
La relation est inversée:
Le système mène l'humain
Au nom du bien? Ah ah ah !

Sildavie, nous voici
Armara, nous voilà
Monde entier, à nos pieds !
Dean K. Horton
Empereur d'Armara
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1632
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Lun 9 Déc 2013 - 13:49

Entraînés à garder leur calme et à faire face à de grands criminels, les hommes restèrent silencieux et immobiles. L'un d'eux se mit à fredonner l'hymne national d'Armara en guise de réponse. Le chef du groupe prit un calepin de sa poche et nota les paroles du chant, que cet homme connaissait par coeur. Ca intéresserait sans doute Horton.
Ned Y. Mare
Date d'inscription : 08/11/2013
Messages : 28

MessageNed Y. Mare le Mer 11 Déc 2013 - 0:26

Le criminel umujiste put se reposer assez tranquillement malgré la proximité des gardes. Au sortir de son séjour à l'hôpital, il avait les idées relativement claires. Puisque son plan d'évasion avait échoué, il semblait être en forme et se tenait bien droit, attendant son transfert imminent. L'heure arriva bientôt et Net Yo Mar se conformerait parfaitement aux volontés de ses geôliers.
Contenu sponsorisé

MessageContenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum