Union Fédérale d'Armara -
Forum RPG Politique

Bienvenue en Fédération d'Armara !
Cette micronation francophone est membre de l'Archipel du Micromonde. Le background se base sur les Etats-Unis. Vous pouvez y incarner un ou plusieurs personnages. Inscrivez-vous pour vivre le rêve armaréen !


[Flash info] 14/10/2013

Partagez
avatar
TVA

Date d'inscription : 15/03/2013
Messages : 95

[Flash info] 14/10/2013

Message par TVA le Lun 14 Oct 2013 - 22:25


Il aura fallu pas moins de 48 heures pour que notre pays bascule dans une crise politique et institutionnelle sans précédent dans son Histoire !

Le départ de flammes provient sans nul doute du projet de loi visant l'abrogation de la peine de mort débattu au sein du Ministère des Affaires Intérieures. Le projet s'est attiré les foudres des anciens patriotes conduits par Jake Clayton, des conservateurs républicains, menés par Iam Jerk et de l'ancien Président Fédéral, Dean Horton.

Quelques heures après l'ouverture du débat sur le projet, le Président du Conseil Fédéral a annoncé qu'il demanderait à ses collègues conseillers fédéraux de rejeter systématiquement tous les projets présentés par Edward McRoy, sonnant une charge violente et sans merci contre le Ministre, dont la légitimité est sévèrement remise en cause par l'opposition. Jake Clayton a précisé qu'il souhaitait un référendum sur la question et la démission d'Edward McRoy.

Mais rapidement la situation a dégénéré en cacophonie monumentale. Les républicains lâchant Clayton sur sa démarche, tout en reprochant à l'UCI de ne pas avoir de discours assez clair alors que Paul Grisham a lui-même pointé du doigt le chantage politique de son principal allié.

La crise aurait pu se stopper au Conseil Fédéral mais la Présidente Harmann a annoncé qu'elle soumettrait l'abolition de la peine de mort au référendum et que si l'issue était défavorable, elle démissionnerait, provoquant la chute de l'Exécutif et un aggravation de la crise politique.

Alors que tous les experts politiques s'affolent et que la situation demeure explosive, aucune des trois partis existants ne parvenant à se mettre d'accord, la population elle, semble sombrer dans l'angoisse. Selon un récent sondage, 64% des armaréens considèrent que Mary Harmann devrait rester à son poste en cas de victoire du "non" au référendum. Alors qu'ils ne sont que 35% à le penser pour son Ministre McRoy.

Tous les sondages réalisés sur la peine de mort laissent cependant planer le doute. Et les analyses ne s'aventurent à aucun pronostic, estimant le sujet beaucoup trop sensible. Ce référendum à haut risque pourrait bien décider de l'avenir tout entier de la Nation...

Invité
Invité

Re: [Flash info] 14/10/2013

Message par Invité le Mar 15 Oct 2013 - 19:55

Réaction d'Iam JERK :

Votre édition contient quelques erreurs, je le crains.
¤ Dean K. HORTON ne s'est jamais vraiment impliqué dans le débat, mis à part une petite intervention, comme en ont eu Robert MOORE (lui aussi membre de l'UCI) ou Steven TREE (PR).
¤ Le PR n'a jamais lâché Jake CLAYTON, pour la simple cause d'une part que nous ne l'avons jamais "tenu", qu'en fait c'est plutôt lui qui aurait dû nous soutenir mais qui est allé plus loin, et sans abonder complètement dans son sens nous avons rappelé qu'un premier référendum, portant les prémisses de celui qui va venir, a eu lieu dans lequel nous avions appelé au non sans avoir été écoutés. Nous avons également dit que l'obstruction n'était pas un plan en soi.
¤ C'est aussi par l'action du PR que Mary HARMANN a annoncé sa démission en cas de "non" au référendum, après une question d'un républicain. Nous estimons d'ailleurs qu'un dirigeant à qui le peuple dit "non", doit démissionner.

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû 2017 - 10:51