Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique

Bienvenue en Fédération d'Armara !
Cette micronation francophone est membre de l'Archipel du Micromonde. Le background se base sur les Etats-Unis. Vous pouvez y incarner un ou plusieurs personnages. Inscrivez-vous pour vivre le rêve armaréen !

Plus d'inscriptions possibles, une fusion entre Armara et Pirée est iminente... ce forum sera ensuite fermé mais restera toutefois consultable pour les archives ou le site internet.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique » Comté du Virnéo » Ville de Poltmond (Capitale du Virnéo) » [Aout 2013] Meeting de l'UPA - Intérieur

[Aout 2013] Meeting de l'UPA - Intérieur

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Aout 2013] Meeting de l'UPA - Intérieur le Mer 7 Aoû 2013 - 23:38

Invité


Invité
    POLTMOND - VIRNEO
    07/08/2013 - 19 heures.


A l'occasion du meeting sur la sécurité intérieure, l'UPA avait choisi de faire intervenir le séduisant Christopher Sanders, une figure montant du parti des patriotes, un des plus fidèles lieutenants du Président Horton. La foule réunie dans le palais de congrès était ravie d'assister à un nouveau meeting de l'UPA.


Mes chers patriotes, bonsoir !

Chers habitants de Poltmond, sachez que je suis à la fois heureux et enthousiaste de vous retrouver ici ce soir, à l'occasion de ce meeting. Il a pour thème la sécurité intérieure. Vous savez combien ce thème me tient à coeur et combien il est important pour notre pays.

Certains politiciens s'amusent à critiquer notre vision ferme de la sécurité, notre plus grand prudence vis à vis de l'immigration et de l'intégration. Ils nous accusent de mettre en place une dictature, d'avoir des visées racistes voire discriminatoires. Ils nous reprochent même notre patriotisme ! Ils nous placardent dans un cimetière, comme de vieux monuments appartenant au passé. Et moi, je me dis : mais si un fantôme attire autant de monde et fait autant de bruit, c'est qu'il est loin, très loin de lasser et de tomber dans l'oubli. Vous êtes tous la preuve, ce soir, que le message de l'UPA, que la volonté patriote est toujours là, en vie !

Un tonnerre d'acclamations se déclencha dans la salle comble et endiablée.

Non, être prudent, être sévère, ça n'est pas être réactionnaire. Nous faisons avancer le pays mais nous le faisons avancer avec responsabilité, sans le faire sombrer dans l'anarchie ! Nous préservons le respect et la fraternité qui sont les ciments de notre Nation ! Et qu'on ne vienne pas me dire le contraire ! Qu'on ne vienne pas me dire que la sécurité joue un rôle dérisoire à notre époque ! Dois-je rappeler le nombre de personnes qui ont été victimes d'actes terroristes par le passé ? Dois-je rappeler aux familles de milliers d'innocents morts de façon injuste toute la peine qu'ils ont déjà vécu ? Je ne suis pas inhumain, malgré toutes les apparences que l'on me porte. Comme vous tous, ici, j'ai un coeur. Mais avoir du coeur, ça n'est pas devenir laxiste. La raison doit l'emporter sur le coeur, il ne va de la stabilité de notre Fédération. Nous sommes des êtres doués d'une intelligence et d'une conscience remarquable. Dieu nous a fait ainsi. C'est donc en toute logique que nous devons nous éloigner durablement des comportements violents, des instincts les plus vils qui minent notre société. Combattre le vol, le meurtre, les délits, tout cela est noble, vertueux. Cela revient à dire que nous croyons en l'être humain et nous nous aidons à jauger de notre potentiel. Ceux qui ne respectent pas la loi nuisent à la société, ils nuisent à nos valeurs, à notre avenir. En conséquence ils doivent être sanctionnés, selon l'infraction avec la plus grande sévérité qui soit !

Des applaudissements vinrent marquer l'approbation du public.

Un assassin, un meurtrier, un violeur, un pédophile... ces mots vous inspirent le dégoût à juste titre ! Ce sont des criminels, qui agissent dans le but de détruire. On proposerait de les garder en prison au frais du contribuable ? Tiens donc ! Au nom de quoi ? De l'humanisme ? Vous trouvez humain de laisser un meurtrier vivre paisiblement alors qu'il a tué de sang-froid et avec préméditation une personne qui n'avait strictement rien demandé ? Vous trouvez normal que la famille de la victime ait à supporter la peur de le voir s'évader et finir le travail, la terreur de le voir recommencer avec quelqu'un d'autre ? Non, vous ne trouvez pas ça normal, moi non plus. Aussi, je vous le dis sans détour et sans langue de bois. Tant que nous serons au pouvoir, nous maintiendrons la peine de mort et la perpétuité réelle. C'est un devoir citoyen, une cause juste. On ne peut tuer impunément. Armara n'est pas une zone de non-droit !

Pendant plusieurs minutes, il dut attendre que l'ovation se termine.

En plus de s'accompagner d'un plan de construction et de rénovation de nos établissements carcéraux, nous mettrons en place un grand fichier d'empreintes génétiques. Sur ce fichier, police, services secrets et justice pourront trouver les informations sur les citoyens. Plus de cas de meurtre non résolu, chacun aura son ADN dans la base de donner et pourra donc être facilement retrouvé en cas d'infraction. Nos adversaires prétendent qu'une telle mesure serait un coup porté à la démocratie. Une fois n'est pas coutume, ils se servent de la démocratie comme d'un bouclier... Les gens honnêtes n'auront rien à se reprocher. Doit-on donc y voir davantage une volonté de protéger les criminels ? C'est ça, leur politique sécuritaire ? Grande première ! En attendant, avec leurs tergiversations stupides, des coupables se volatilisent, des familles restent dans un mystère total et la mémoire des victimes est salie. Ils nous appartient de changer la donne et de remettre tout ceci au centre de la vie politique, au coeur de l'action !

A son discours fort, le public répondit par une nouvelle salve d'applaudissements. Le charme semblait opéré entre cet homme charismatique et son assemblée.

De façon générale, nous avons besoin d'anticiper les menaces. Et pour cela, nous devons utiliser les technologies modernes. Afin de nous protéger d'une quelconque menace, nous devons développer des systèmes de vidéo-surveillance dans les lieux publics. Pourquoi dans ces lieux ? Contrairement à ce que certains essaient de vous faire croire, l'utilité n'est nullement d'espionner le tout un chacun. Vous imaginez s'il fallait surveiller tout le monde ! Vous ne pensez pas que l'Etat à d'autres chats à fouetter qu'à jouer au voyeur ? Le principe de ce projet sera de prévenir des attentats terroristes et de la délinquance. Ce sont des lieux très fréquentés où il est aisé de faire beaucoup de victimes et de commettre un larcin, une agression de façon quasi-inaperçue. Ces lieux ne doivent pas être des zones de non-droits, livrés à la merci de caïds ou d'assassins fanatiques. C'est pour cette même raison, que nous moderniserons ces caméras, de façon à ce qu'elles soient efficaces de jour comme de nuit. Nous les équiperons d'une technologie de vision nocturne et infrarouge. Nous envisageons la mise en place de scanners corporels dans les aéroports, tout en respectant l'intimité des personnes, évidemment. Nous devons nous assurer que ceux qui entrent sur notre sol ne portent ni arme, ni drogue, ni engin explosif. Et nous demanderons aux pays avec lesquels nous avons des liaisons aériennes de faire appliquer ces scanners à l'embarcation pour éviter tout incident durant le vol.

Afin de lutter contre la délinquance, il faudra aussi augmenter les effectifs de la police et leurs moyens matériels, notamment en matière d'armes "paralysantes" et de protection individuelle. Nous faisons le choix de généraliser les lacrymogènes et les tazers. Ce sont d'excellents moyens d'appréhender des suspects sans mettre leur vie en danger. Et leur avantage, c'est qu'ils coûtent moins chers que des armes à feu. La police doit également pouvoir être secondée, comme l'armée. Et pour cela, nous souhaitons mener une véritable révolution en matière de civisme. Lors de mon premier meeting à Douma, j'ai eu l'occasion de parler du service civil. Celui-ci sera un véritable guide pour maintenir la sécurité et l'assistance aux personnes. En plus d'un programme de formation au secourisme, nous allons enseigner aux gens à se défendre. L'auto-défense permettra dans 90% des agressions d'appréhender le suspect et de l'empêcher de nuire. Nous voulons que nos forces de police ait un soutien sur le terrain. Ainsi, nous favoriserons la mise en place de patrouilles citoyennes dans les quartiers, chargés de relever les infractions et de les rapporter. Nous éviterons ainsi les actes de vandalisme et les agressions. Le climat en Armara sera plus sûr, nous serons unis face au crime ! Nous allons également revenir sur le port d'armes. L'autoriser pourrait permettre à chacun de se défendre, certes. Mais celui inclut également les criminels. C'est dangereux ! Pas question de donner un fusil à n'importe qui. Des tests seront nécessaires, des conditions, comme un casier judiciaire vierge, la majorité seront requises. Et le port d'armes ne sera autorisé qu'aux détenteurs d'un permis officiel à la validité tri-annuelle. Il est évident que le droit à la légitime défense sera réformé de façon à distinguer un assassinat en règle d'une légitime défense.

Pour préserver la sécurité routière, nous envisageons l'extension de radars automatiques à des endroits bien précis et jugés à risque. En ville, notamment, des radars pour la vitesse seront installés mais aussi pour les feux rouges. Nous avons trop de morts sur nos routes, trop de vies gâchées par la vitesse et le non respect des règles de circulation. Nous devons responsabiliser le tout un chacun pour que tout le monde assume son rôle et sache que la loi n'est pas faite pour brider, mais dans l'intérêt de tous. A cela s'ajoutera la mise au point d'un code de la route, d'un système de permis à point et aussi la sécurisation des passages piétons et des pistes cyclables. L'enjeu concerne des vies, il ne doit pas être négligé. L'alcool au volant sera sévèrement sanctionné. Il n'y a pas de tolérance possible avec lui. Celui qui conduit ne boit pas, point final. Si ça peut paraître répressif, sachez que c'est surtout responsable. Et nous mettrons au point des systèmes alternatifs, la création de normes sur les véhicules pour empêcher tout démarrage moteur après avoir ingéré de l'alcool, le bridage des véhicules sur les routes mais aussi un système de taxi après-fêtes, chargé de ramener les gens chez eux gratuitement pour leur éviter de prendre le volant. Nous sensibiliserons les gens grâce à des campagnes d'information.

Quelques acclamations ponctuèrent ses phrases, il poursuivit :

En matière d'immigration, enfin, nous prônons une immigration contrôlée et choisie. Si nous n'avons pas d'emplois à fournir, nous devons limiter les entrées. De façon globale, nous voulons des critères stricts, comme la maitrise de notre langue, l'acceptation de notre culture, un contrat d'embauche, un domicile et d'autres spécificités qui pourront être ajoutées par la suite.

Vous l'avez compris, nous sommes loin, très loin, de cette société de flicage que voudrait nous voir défendre le parti démocrate. Nous souhaitons que notre société prospère dans la paix et dans la sérénité. Or, il est évident que pour préserver cela, nous devons être prêts à nous battre. Nous devons y mettre les moyens. Patriotes, je vous appelle aujourd'hui de façon solennelle. Nous avons un combat à mener. Et nous aurons besoin de vous, de votre courage, de votre présence et de votre détermination ! Donnez à l'UPA une majorité stable pour que nous puissions enfin avancer et soutenir le respect et la sécurité de notre pays et de sa population ! Apportez votre soutien au Président Horton, le seul à pouvoir conduire notre pays vers la prospérité ! Ensemble, construisons l'avenir d'Armara !

Vive l'Union Fédérale, vive Armara !

Le meeting se ponctua sur une standing ovation puis sur l'hymne national, fidèle au poste !

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum