Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique

Bienvenue en Fédération d'Armara !
Cette micronation francophone est membre de l'Archipel du Micromonde. Le background se base sur les Etats-Unis. Vous pouvez y incarner un ou plusieurs personnages. Inscrivez-vous pour vivre le rêve armaréen !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique » Exlude » Archives Vie Publique » [Breaking News] Edition du 13/06/2013

[Breaking News] Edition du 13/06/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Breaking News] Edition du 13/06/2013 le Jeu 13 Juin 2013 - 10:15

TVA

avatar


Bonsoir !
Soyez les bienvenus sur TVA ! Vous regardez Breaking News et vous avez raison !
Voici l'actualité de ce 13 juin 2013 !



On commence cette édition avec l'ultimatum lancé par le Président Horton aux autorités de la République de Nôddia. Un avertissement qui sonne comme extrêmement ferme et déterminé. Armara et Nôddia ont rompu totalement leurs relations diplomatique, à l'initiative du Président Fédéral, qui a décrié l'illégitimité de son chef d'état ainsi que les methodes d'intimidation usées contre notre pays en Syldavie du Sud. Nôddia a en outre reproché à Armara son intervention pour lutter contre la menace oumouyenne. Alors que l'on croyait les deux Nations en train de s'ignorer, Nôddia a annoncé une mission aérienne de reconnaissance, lancée sur le Royaume de Tolpan. La raison officielle invoquée est de vérifier que la vie des avariçois ne soit pas mise en danger. Une raison à laquelle l'entourage diplomatique du Président Horton refuse de croire. D'après Peter McBoyle, conseiller diplomatique et proche du Président "Les Nôddiens ont un honneur aussi proche de la nullité que leur loyauté. Ils agissent pas intérêt, au détriment de la démocratie et des libertés. Le Royaume du Tolpan aura le plein soutien d'Armara". Voilà qui est dit !



Cet évènement diplomatique intervient lors d'un épisode diplomatique d'importance. Après le rapprochement avec la Francovie, le Président Horton a accepté de participer en personne au sommet en Francovie. Une décision historique pour notre pays puisque jusqu'à présent, Armara avait simplement envoyé un diplomate à ce genre de réunion diplomatique. Rappelons que l'objectif de ce sommet est de renforcer le maintien de la paix entre toutes les nations sur Continent Sud, une initiative approuvée par Horton mais qui pourrait bien se retrouver entachée à cause de l'ultimatum lancé à Nôddia. En guise d'hors d'oeuvre, les différents chefs d'état conviés, auront l'occasion de parler sport et culture, avec peut-être la concrétisation d'évènement internationaux communs, piliers de l'amitié des peuples.



Après la crise institutionnelle au Conseil Fédéral, tout semble être rentré dans l'ordre. Les conseillers fédéraux ont repris l'examen des textes non sans débat houleux. La polémique déclenchée par l'ordonnance interdisant officiellement toute banque privée semble avoir définitivement rompu l'alliance entre les patriotes et les républicains. Une alliance qui prive le Gouvernement Fédéral de majorité solide. Mais selon un des nos experts, les deux partis n'avaient jamais été vraiment alliés. On se souvient en effet des nombreuses prises de becs du début de la législature sur la réforme constitutionnelle. Force est constater cependant que le duo Jerk-Rond secoue les parlementaires, pas forcément dans le bon sens et sur les bons sujets, d'ailleurs. Jamais le Conseil Fédéral n'aura été aussi animé, une situation que déplorent de nombreux citoyens, tant la cacophonie les prive d'une bonne compréhension des débats.



L'affaire risque de faire grand bruit... et de provoquer un véritable séisme au sein du Parti Républicain. Après le départ de John Grisham et de certains de ses collègues, il semble que les choses se compliquent. En effet, selon des proches de Grisham, l'actuel Président du Conseil Fédéral, Iam Jerk aurait accepté que l'ex Président du Parti Républicain parte avec l'ensemble de ses conseillers fédéraux, à la condition qu'il ne récupère pas l'argent de la cotisation et de la campagne, qui selon les même sources auraient du lui être remboursés. Un scandale sous-jacent qui laisse planer un sentiment de corruption sur les conseillers fédéraux républicains et qui pourrait remettre sévèrement en cause le recours déposé contre Paul Grisham à la Cour Suprême par le Parti Républicain. Une affaire à suivre et surtout à confirmer...



Les citoyens qui pourraient bientôt organiser une gigantesque manifestation à Mallington pour protester contre le projet de conscription obligatoire, décidé par le Gouvernement Fédéral et initié par Paul Rond dans sa réforme du code civil. Selon un récent sondage organisé par notre chaîne, 72% des citoyens sont formellement contre le service militaire obligatoire, alors qu'ils sont 25% à être pour. Fait le plus troublant, près de la moitié des adhérents de l'UPA interrogés y sont opposés. Selon ces adhérents que nous avons contacté, il est plus sûr et plus sage de créer un service civil pour chacun et de laisser aux professionnels et aux patriotes réellement motivés l'armée de métier. Au vu de la situation, le Gouvernement devra trancher, l'idée de Paul Grisham semblant plus consensuelle.



Ecomicro se paie une nouvelle jeunesse ! Le système bancaire public particulièrement chouchouté par le Gouvernement et l'ancien Ministre de l'Economie, Jake Clayton, s'est vu doté de nouveaux serveurs le rendant plus facile d'accès et plus fluide. Une véritable aubaine pour les entreprises pour qui l'envoi des commandes était un véritable casse-tête farci de bugs !!! La nouvelle interface, plus agréable a visiblement séduit les plus réfractaires d'entre nous puisque nous avons bien failli frôler la catastrophe économique... En effet, lors du pic de connexion, les serveurs ont bien failli brûler à cause d'un léger dysfonctionnement dans le circuit de refroidissement. Une chance que les services de Martin Dutois, le génial concepteur du bonhomme sache se servir d'un extincteur !



L'été sera chaud et sec. Telles sont les prévisions validées par l'Institut Fédéral de Météorologie. Des prévisions qui sont néanmoins fiables à 60% seulement. Mais au vu des températures déjà élevées en cette fin de printemps, on peut effectivement se demander si elles ne seront pas vraies. Une hypothèse qui inquiète les agriculteurs et les Gouverneurs, notamment à cause des difficultés d'approvionnement en eau. Beaucoup espèrent une action du Gouvernement pour prévenir d'un rationnement.



On se quitte en musique, avec cette fois, l'interprétation splendide d'un de nos ténors. Admirez, écoutez !

Bonne soirée !

2 Re: [Breaking News] Edition du 13/06/2013 le Jeu 13 Juin 2013 - 13:53

Invité


Invité
Droit de Réponse - Iam Jerk

Concernant les faits que vous évoquez à l'intérieur du Parti Républicain, il est vrai qu'il y a eu un financement de la campagne de la part des militants, à commencer par Paul Grisham, mais aussi par moi-même. Cet argent, qui a permis la campagne et la victoire, avait été donné au Parti Républicain, et les élus l'avaient été sur le programme et le nom de ce même parti.
Il est vrai également que Paul Grisham a voulu partir et reprendre l'argent tout en emmenant de force des députés avec lui. Finalement, seuls 8 ont décidé de le suivre, les 33 autres ayant décidé de rester au P.R.
Mais au lieu de présenter les choses de manière polémique, vous eussiez pu faire remarquer que j'ai tenté jusqu'au bout de ramener Paul Grisham a la raison, la porte lui étant pour ce qui me concerne toujours ouverte, avec ses 33 députés à la clef, et ce avant même que la question financière ait été évoquée. Paul Grisham n'est parti ni à cause de l'idéologie du parti, dont nous savions dès la campagne quelles différences nous opposaient, quoique moindre à celles qui nous unissaient, ni à cause de la question financière. C'est à cause de la forme qu'il est parti, il n'approuvait pas ma façon volontariste de procéder au Conseil Fédéral devant les lenteurs gouvernementales, ni la forme que prenaient nos statuts, toujours en rédaction, sur le mode d'élection du président du parti, malgré la parole des militants et donc la démocratie interne.
Les choses étant claires, vous pourrez poursuivre votre excellent travail sans pratiquer un journalisme de rumeurs qui, s'il peut parfois contribuer à faire triompher la vérité, a jeté pour cette fois un soupçon déplacé sur le Parti Républicain.

3 Re: [Breaking News] Edition du 13/06/2013 le Ven 14 Juin 2013 - 16:09

Paul Grisham

avatar
Personnage principal
Non Iam les 550Am£ que nous avons cédés au Parti Républicain n'étaient pas un don mais une avance sur cotisation. J'ai d'ailleurs récupéré 340Am£ en disant que le reste dû servirait à couvrir ma cotisation des premiers mois, dont le montant n'était pas fixé d'ailleurs. C'est toi qui a lié cet argent au fait d'empêcher certain conseillers sous ma coupe de quitter le parti. Ça en dit long sur les raccourcies que tu peux faire en interne...

Par ailleurs, j'ai bien quitté le PR en raison du bordel que tu as foutu au Conseil Fédéral pour pas grand chose mais également en raison de ta bougeotte interne qui te mène as proposer des élections au PR avant chaque échéance nationale soit tous les 3 mois. Et sur le fond nos différences, certes présentes en début de mandat, se sont transformées en fossés idéologique. Je ne me reconnaissait plus dans le PR, je suis logiquement parti pour rester bien à l'aise avec moi même. Tu ne peux pas en dire autant vu les méthodes que tu as employé.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum