Annonces
Ce forum est désormais fermé.

L'Empire d'Armara a fusionné avec le Sérényssime Empire d'Ys.

Merci à tous ceux qui nous suivaient. Ce forum reste accessible en lecture pour ceux qui veulent le consulter.

Bonne route !


[11/03/17] Allocution de l'Empereur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar
Dean K. Horton
Date d'inscription : 08/11/2012
Messages : 1642
Age du personnage : 37
Date de naissance : 21/12/1979

En savoir plus sur ce personnage...
Visa:

MessageDean K. Horton le Sam 11 Mar 2017 - 14:23

Chères et Chers Patriotes,

Voilà maintenant près de sept mois que j'ai engagé Armara sur la voie de la reconstruction.

La tâche n'a pas été aisée, tant les déboires connus et ignorés de la République Fédérale furent nombreux. Mais j'ai pu compter sur des fonctionnaires engagés et exemplaires pour agir.

Ma première détermination aura été de sortir Armara du silence diplomatique dans lequel elle s'était muré, par la force des difficultés intérieures. Il y a encore beaucoup de choses à accomplir, beaucoup d'engagements à prendre, mais j'ai confiance en ce qui a été lancé.

Ensuite, je me suis attaqué de front à la terrible épidémie de flemmingite qui a touché notre pays. De toute ma vie d'homme, et en dépit de ce que certains détracteurs pourront dire, cela m'a coûté. Il est difficile de ne pas décourager lorsque la liste des morts s'agrandit, lorsque toute tentative de prise en charge est soumise, hélas à des impératifs pragmatiques. Soigner, oui, mais avec des personnes qui elles-même étaient atteintes. J'aurais pu accepter l'aimable aide des organisations humanitaires et valider, avec un cynisme terrible, la propagation du virus auprès de leurs bénévoles. En lieu et place, j'ai préféré fermer les frontières, pour éviter toute contamination.

Et ce fut au prix de gros efforts que nous avons réussi à vaincre le mal, grâce à nos chercheurs, grâces aux expériences innovantes que j'ai eu le privilège d'autoriser. L'épidémie de flemmingite a été vaincue, grâce à ces hommes et à ces femmes, nos héros de la recherche. Nous étions à terre, et nous nous sommes relevés grâce à eux.

Aujourd'hui, nous sommes le 11 mars 2017.
Notre économie, libérée de la flemmingite, libérée de lois devenues plus néfastes qu'utiles, est repartie. Je dirais même au regard des chiffres qu'elle a explosé, réduisant drastiquement le chômage et générant une croissance positive.
Notre système social a été revu pour abolir les coûteux et inefficaces systèmes d'assurance maladie et de retraite. En contrepartie, les charges payées par nos concitoyens ont été supprimées, les impôts allégés, pour que chacun puisse, avec cet argent cotiser de lui-même et mieux vivre au quotidien.
Un revenu universel est à l'étude pour permettre aux personnes les plus précaires de vivre décemment, d'avoir un logement.
Notre politique budgétaire a été revue pour s'orienter désormais clairement et sans délai vers la modernisation de notre économie et de nos infrastrutures.

Avec le retour à l'Empire, nos institutions ressortent plus fortes, plus exemplaires. Un grand ménage a été effectué sur toutes les fonctions qui ne servaient plus à rien, hormis faire perdre l'argent de vos impôts. Et les rôles de chacun ont été clairement définis, en préservant ce qui nous est cher : la démocratie et le fédéralisme.

J'avais indiqué que mes objectifs étaient de relever Armara et force est de constater qu'ils ont été accomplis au déla de ce que j'espérais.
Les échanges ont été permanents et nombreux entre chaque institution et chaque parti. Ils nous ont permis de remonter la pente et d'accomplir cette transition.
Je voulais remercier toutes celles et ceux qui y ont contribué, parfois dans le désaccord, mais fort heureusement aujourd'hui, dans la cohésion et la cohérence.

Chères et chers Patriotes,
Il n'est pas de grand changement, sans sacrifice et sans grandes décisions.
Compte tenu de cela, j'ai décidé, aujourd'hui, d'abdiquer en faveur d'une personne qui saura maintenir le rassemblement et contribuer à l'essor de notre pays.
Je recevrais demain, Philip Montgommery, au Palais Blanc pour la passation de pouvoir.
J'ai une pleine confiance en lui pour continuer ce que nous avons commencé. M. Montgommery dispose, de par son parcours militaire à la tête de notre aviation, d'une connaissance des grands dossiers et d'un tempérament ouvert.
C'est aussi un homme issu d'aucun courant, d'aucune formation politique. Une personnalité neutre, qui a mis d'accord à la fois les conservateurs et les progressistes.

Le travail que je m'étais assigné est terminé. Je souhaite préciser que cette abdication n'est pas résignée, ni subie. Elle est volontaire. Je ne suis pas attaché au pouvoir mais à Armara.
J'ai proposé, de moi-même, cette abdication, afin de faciliter le dialogue et les convergences. Car le plus important, c'est que notre union a fait notre force. L'Empereur, tel qu'il doit être est une personne transpartisane, qui rassemble. Ce ne doit pas être un poste occupé pour la gloire, pour le pouvoir.

Je crois en ce changement, en ses bienfaits et je crois en notre Fédération. En avant Armara !

Vive l'Empire,
Vive Armara.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre.

S'enregistrer

Rejoignez notre communauté ! C'est facile !


S'enregistrer

Connexion

Vous êtes déjà membre ? Aucun soucis, cliquez ici pour vous connecter.


Connexion

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum