Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique

Bienvenue en Fédération d'Armara !
Cette micronation francophone est membre de l'Archipel du Micromonde. Le background se base sur les Etats-Unis. Vous pouvez y incarner un ou plusieurs personnages. Inscrivez-vous pour vivre le rêve armaréen !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Union Fédérale d'Armara - Forum RPG Politique » Exlude » Archives Vie Publique » Flash spécial !!!

Flash spécial !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Flash spécial !!! le Sam 25 Avr 2015 - 10:46

Agence Presse Armara

avatar
Armara déjoue un coup d'État

1500 arrestations, 62 morts, 37 terroristes activement recherchés, l'ancien Empereur torturé est entre la vie et la mort, l'impératrice enceinte torturée et tuée, le jeune Cody Mc Roy âgé de 7 ans également torturé, le chef de la police Ethan C. Clayton froidement assassiné par son épouse fanatique. La Francovie déjoue aussi le même putsch. Le complot est international !


Le Glaive de la Nation, une organisation paramilitaire des milieux nationalistes avait programmé une vaste opération nommée "Annihilation" afin d'organiser un coup d'état qui devait avoir lieu le 17 avril. Il s'avère que c'est Dorian Hawkins, fils de Richard Hawkins arrêté il y a peu pour menaces de mort et apologie de crime contre l'humanité, qui dirigeait cette organisation secrète.

Elle prévoyait de lancer l'Armara en guerre pour s'emparer de la Grande Syldavie et même une partie de la Francovie, d'exterminer les krasslandais et les pryans, d'instaurer dans le monde d'une dictature ultra-répressive et autoritaire... Les nationalistes possédaient en Armara de nombreuses armes de guerre et des prototypes de bombes non conventionnelles.

C'est dans la plus grande discrétion que la police et l'armée ont procédé à la contre-opération. Au terme d'une série de sièges à Mallington, plus de 1500 membres de ce réseau ont été arrêtés mais on dénombre 6 policiers tués ainsi que 2 soldats, plus 3 civils. 10 policiers, 6 soldats et 21 civils ont été blessés. 51 paramilitaires membres du G.N. ont été abattus. 37 sont encore activement recherchés.

C'est l'enquête menée par Ethan C. Clayton sur la disparition de plusieurs personnes qui a permis de remonter toute l'organisation. Malheureusement, Ethan Clayton ignorait que son épouse faisait également partie de ce réseau. Elle n'a pas hésité une seule seconde à assassiner son propre maris avec l'arme de celui-ci de trois balles de revolver 9 mm en croyant pouvoir ainsi stopper la contre-opération. On a su par la suite que Clayton, laissé pour mort, avait usé de ses toutes dernières forces pour lancer la contre-opération par téléphone à temps avant de succomber.

Un complot annexe au premier et baptisé opération "Guillotine" a consisté pour le G.N. en l'enlèvement, la séquestration dans le QG secret et la torture de l'ancien Empereur Dean Horton et de son épouse Ginger Patterson afin de leur soutirer des informations cruciales sur la défense nationale, préalablement à leur assassinat qui était également programmé. Dean Horton a pu être délivré sauf par nos forces spéciales mais il est depuis hospitalisé entre la vie et la mort. Son épouse qui était enceinte n'a malheureusement pas survécu aux actes de torture.

Edward McRoy et son fils Cody âgé seulement de sept ans et demi avaient été également enlevés et étaient eux-aussi détenus dans le même GQ. Les nationalistes les avaient aussi tous deux torturés et soumis à des actes de barbarie, et ils ont dû être tous deux pris en charge par une équipe médicale et psychologique. Leur vie est hors de danger, mais ils sont pour l'heure complètement détruits psychologiquement et dans l'incapacité de répondre à la moindre question des journalistes.

La Francovie a subi au même moment une tentative de putch qui s'est soldée par une vaste opération de répression des milieux jallanistes (milieux analogues aux nationalistes armaréens), mais cette répression n'est peut-être pas exagérée vue la situation sur place. Suivant l'interprétation de son diplomate à l'ONA, Prya a protesté contre cette contre-opération visant les jallanistes. En tout cas, le complot a bien une dimension internationale qui pourrait s'expliquer par le soutient en sous-main d'un ou plusieurs pays étrangers.

Donna Utrechtn, assistante parlementaire en Francovie, suspectée de participation au putch déjoué dans ce pays et qui s'était réfugiée à l'ambassade d'Armara, s'est vue refuser l'asile par notre pays, l'Armara accorde au contraire l'extradition de Donna Utrechtn à la Francovie.

La démocratie ne se laissera jamais abattre par les nationalistes ! À travers tout l'Armara, l'émotion est à son comble, et de nombreux messages de sympathie vont aux victimes et à leurs proches. De partout les voix s'élèvent unanimement contre l'extrémisme.

L'enquête se poursuit pour établir toutes les responsabilités dans cet effroyable dossier, mais diverses associations militantes dénoncent d'ores et déjà l'actuelle constitution qui serait en partie responsable de la stagnation de notre pays ou encore d'y avoir favorisé l'instrumentalisation de l'extrême-droite.

G.C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum