Union Fédérale d'Armara -
Forum RPG Politique

Bienvenue en Fédération d'Armara !
Cette micronation francophone est membre de l'Archipel du Micromonde. Le background se base sur les Etats-Unis. Vous pouvez y incarner un ou plusieurs personnages. Inscrivez-vous pour vivre le rêve armaréen !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Union Fédérale d'Armara -
Forum RPG Politique
 » Mallington DF - Capitale Fédérale » Lieux de Mallington DF » Hotel L'intercontinental - Place des fondateurs - Mallington » Restaurant & Salon » Le salon de l'hotel

Le salon de l'hotel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le salon de l'hotel le Dim 3 Fév 2013 - 14:57

Admin

avatar
Admin

http://federation-armara.wixsite.com/armara

2 Re: Le salon de l'hotel le Dim 23 Fév 2014 - 20:11

Invité


Invité
En voilà un endroit paisible. John se sentit tout de suite à l'aise sous le dorures du grand hotel. Il commanda un Gin Tonic bien frais en attendant M. Wolche...

3 Re: Le salon de l'hotel le Lun 24 Fév 2014 - 21:42

Invité


Invité
Note EL:
Pas de boisson en vente dans le catalogue de l'Intercontinental sur EcoMicro. Par contre, si nous venons à dîner, 2 repas gastro seront commandés.

Brandon Wolche ne tarda pas à arriver.

"Monsieur Stanford, quel plaisir de vous revoir ailleurs que dans ce poste de douane inhospitalier ! Comment se passe votre installation en ville ?"

4 Re: Le salon de l'hotel le Mer 26 Fév 2014 - 9:29

Invité


Invité
Ahhh, ravi de vous revoir dans de meilleurs conditions effectivement... Je me fais lentement à ma nouvelle vie mais à vrai dire ce n'est pas évident. J'ai cru entendre ici et là que le pays subissait des réformes profondes qui semblent accaparer tout l'attention. Savez-vous où cela en est exactement ?

5 Re: Le salon de l'hotel le Jeu 27 Fév 2014 - 19:27

Invité


Invité
"A vrai dire c'est très simple : les impérialistes menés par Horton reprennent le pouvoir, la parenthèse démocratique est terminée. Nous sommes repartis pour un régime qui "encadre" nos libertés. Triste pays si vous voulez mon avis, les gens ont cédé à la peur et à la facilité.

Il boit une grosse gorgée d'alcool.

Il va nous falloir regrouper les bonnes volontés aussi j'espère vous voir aux cotés des démocrates. L'important est de vous trouver un logement et un emploi, avez-vous commencé à prospecter sur ces points ?"

6 Re: Le salon de l'hotel le Lun 3 Mar 2014 - 16:55

Invité


Invité
Perdu dans ses pensées, John sirota une gorgée du breuvage et s'exclama :

"Effectivement, je partage votre avis. Je crois tenir tout autant que vous à la démocratie. Il est bien connu que c'est un combat de chaque instant. Je crois savoir que je m'adresse à la bonne personne justement puisque je souhaiterai savoir où en est le parti démocrate en ces temps troubles... Je pense d'ailleurs y adhérer..."

Sans attendre la réponse de M. Wolsche, John enchaîna :

"En ce qui concerne l'installation, j'avoue que je vais passer quelques jours encore à l'hôtel, histoire de trouver un endroit agréable où poser mes valises. En ce qui concerne mon emploi, je m'inquiète un peu du manque d'information concernant le monde universitaire. Existe-t-il une université reconnue par ici ?"

7 Re: Le salon de l'hotel le Mer 5 Mar 2014 - 19:14

Invité


Invité
Un petit rictus s'affiche sur la visage de Brandon Wolche.

"Où en est le Parti Démocrate... c'est une bonne question. Honnêtement, nous repartons de rien ou presque et le chantier est tellement immense que j'admets avoir peine à croire que nous verrons le bout du tunnel. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues au Parti Démocrate, les portes vous sont grandes ouvertes si vous le souhaitez. Ce serait un grand honneur de vous compter parmi nous.

Au sujet du monde universitaire, la structure la plus active, jusqu'à récemment, était celle de Palm Harbor, le poste de doyen y est d'ailleurs vacant. De mémoire, un centre de recherche national doit être installé du coté de Larédo, je ne sais pas où en est le projet. Sinon, sans trop m'avancer, je crois que c'est à peu près tout. Objectivement, la nation n'a pas mis les moyens qu'il aurait fallut pour faire de nos universités, des structures de pointes enviées dans le micromonde entier."


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum